Vieillir heureux - Marie de Hennezel

Vieillir heureux ?

Des amis m'ont fait part de leurs notes prises le13/02/2014  à  Courseulles à au cours de la Conférence de Marie de Hennezel

-- Ouvrages : « La mort intime » (1995)

                  « La chaleur du cœur empêche nos corps de vieillir »

                « Une vie pour se mettre au monde » avec Vergely

Références citées :« Sous le figuier » de Etienne, avec Gisèle Casadesus et « Le sens de l'âge » de JM Delvoye

-- Vieillir heureux, est-ce possible ? Nous sommes dans une société qui nous interdit de vieillir.

Trois points me paraissent importants :

• Changer absolument l'image que la société nous renvoie

• Permettre à des personnes vieillissantes de témoigner de ce qu'elles vivent

• Prévention de la perte d'autonomie : le psychologique, le spirituel, jouent beaucoup ; cultiver le sentiment d'être heureux.

« Les seniors, une chance pour la France »

  • 60/75 ans = 3ème âge
  • 75/90 ans = 4ème
  • âge + de 90 = 5ème âge

 

L'espérance de vie est supérieure à 80 ans désormais, elle n'était que de 47 en 1900 . Les Français sont les seconds de la longévité après les Japonais. Si on atteint 90 ans en autonomie, on a 80% de chances de rester autonomes. La vieillesse n'est donc pas un tsunami. Il faut prendre soin de la longévité. Les Japonais d'Okinawa ont la densité de centanaires la plus élevée du monde. Ils sont considérés comme des porte-bonheur, des trésors. Leur secret ? 1) la nourriture  2) bouger   3) rester en lien mais aussi chanter ensemble, soigner sa vie spirituelle par la méditation, avoir des activités comme le jardinage.

Accepter de vieillir et de rester jeunes de cœur et d’esprit, c’est un défi pour notre temps.

 Il s’agit d’esplorer la société à contre sens :

  • Exploration de la fragilité ; le besoin d’aide donne l’occasion d’échange d’humanité ; c’est la contre-valeur de la force. C’est une contribution à l’humanité pour le maintien du lien social.
  • Exploration de la lenteur, contre-valeur de la vitesse ; saveur du « prendre son temps ».
  • Exploration de la disponibilité, contre-valeur du surmenage, de l’over-booking .
  • Exploration de la bienveillance, contre-valeur de l’échec
  • Exploration des ressources de l’expérience issues de la traversée de multiples épreuves, contre-valeur du zapping
  • Exploration d’une aventure spirituelle, contre-valeur de la vieillesse regardée comme un naufrage.

   

La vieillesse ne transmet pas de leçon, mais elle peut dire « Fais-toi confiance ».

Une contemplation tendre qui donne une joie immense : « J’ai un capital immense à transmettre »

 

                                                                         

                                                  En France, quelques exemples  de vieillards heureux :                                                  

-Sœur Emmanuelle était rayonnante et très heureuse

Le courage d’aller au fond de soi pour explorer la vérité

-Stéphane Hessel, athée, avait beaucoup de gratitude pour la vie (« J’ai le devoir d’être heureux »)

-Benoîte Groult ou la jeunesse du cœur

Chaque geste prend sa valeur ; être curieux de tout

La poésie est la porte de la contemplation

Richesse des voyages immobiles

 

 

 

 

 

 

Albert Jacquard

Vieillir, c'est continuer de participer, avec des moyens qui changent.

Fabriquer en moi des émotions nouvelles, enrichir les autres à mon contact. Etre pour les autres comme une source.

-Victor Hugo

« Je ne vieillis pas ; mon corps décline, ma pensée croît. »

 

 

Accepter de vieillir et de rester jeunes de cœur et d'esprit, c'est un défi pour notre temps. Il s'agit d'esplorer la société à contre sens :

• Exploration de la fragilité ; le besoin d'aide donne l'occasion d'échange d'humanité ; c'est la contre-valeur de la force. C'est une contribution à l'humanité pour le maintien du lien social. • Exploration de la lenteur, contre-valeur de la vitesse ; saveur du « prendre son temps ».

• Exploration de la disponibilité, contre-valeur du surmenage, de l'over-booking .

• Exploration de la bienveillance, contre-valeur de l'échec

•Exploration des ressources de l'expérience issues de la traversée de multiples épreuves, contre-valeur du zapping

•Exploration d'une aventure spirituelle, contre-valeur de la vieillesse regardée comme un naufrage.

La vieillesse ne transmet pas de leçon, mais elle peut dire « Fais-toi confiance ». Vieillir heureux est un travail difficile à mener joyeusement chaque jour.

• 1ère clé : Accepter de vieillir, s'adapter au changement

• 2ème clé : Prendre soin de soi, de son corps, de son âme, de son esprit ; privilégier le plaisir, la joie.

• 3ème clé : Rester positif, boire le verre à moitié plein, cueillir le positif de chaque jour, optimiser le présent.

• 4ème clé : « Dilater le temps » ; mon présent se dilate, être là, apprécier pleinement.

• 5ème clé : Anticiper, se libérer intérieurement en prenant des dispositions pour éviter les situations difficiles.

• 6ème clé : Regarder la mort ; méditer sur la finitude ; être clair avec l'idée de ne plus être là ;

la loi Léonetti du 22 avril 2005 relative aux droits des patients en fin de vie est une loi française adoptée le 12 avril 2005. Le texte permet au patient de demander, dans un cadre défini, l'arrêt d'un traitement médical trop lourd. Cette volonté peut notamment être exprimée par le biais de directives anticipées ou par le recours à une personne de confiance. Dans le même temps, cette loi propose de développer les soins palliatifs donnés aux patients en fin de vie, afin de prendre en compte leurs souffrances.

• 7ème clé : être en paix ; dépasser le passé trop lourd, abandonner les valises de regrets, de remords, se libérer pour vivre le présent.

Michel Serres affirme que la tâche de la personne âgée est de trouver le vrai grain de sa vie.

• Le grain, c'est l'épaisseur d'une vie, le fil rouge, la cohérence d'une existence.

• Le grain, c'est la fécondité, ce que j'ai fait et qui a transformé les autres, les paroles bienveillantes ; dire beaucoup de bien.

• Le grain, c'est la transmission ; vieillir est une aventure spirituelle qui porte à déplacer son énergie. C'est notre responsabilité vis-à-vis des générations plus jeunes.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/03/2014